NOTES

 

Accueil
PREAMBULE
SOMMAIRE
CAPTIVITE
L'OFLAG IV D
L'ÉVASION
NOTES
LA VIE AU CAMP
Sites Web favoris

 

Mise à jour le 08-déc.-2003.

 

 

 

NOTES

 NOTES MANUSCRITES

- Damidoux a été nommé Général de Brigade  et fait grand officier de Légion d’Honneur à son retour de captivité après la Libération.

- Mes chers amis Moriot, sont morts l’un et l’autre en Lorraine, après avoir réintégré leur emploi de chef de gare  et après leur départ à la retraite.

- Muller le boulanger est mort.

- Le Lieutenant  de Castries est , je crois, le Colonel qui a été à Dien Bien Phu et qui est devenu Général.

 

 LISTE DES NOMS CITES

Monsieur et madame ADAM  et leurs deux fils

Le Lieutenant AOUACH

Le Lieutenant Colonel BILLIERE

Le Commandant BOURGEOIS 

Le Lieutenant BOUTEILLER

Le Lieutenant de CASTRIES

Monsieur Henri CURTIL

le Colonel DAMIDOUX (Damidaux)

Le lieutenant DESCHELETTE 

Le capitaine DUBIEN

Le Capitaine DUMAS

 

Le Caporal Henri EBLING

Madame GRAFF 

Le Capitaine HELOIRE

Le sous Lieutenant LEJEUNE

Le Général JUIN  

Le Lieutenant George MARCEL

Monsieur MATSUOKA (Ministre Japonais)

Le Colonel MEUNIER

Monsieur et Madame MORIOT

Le sous-lieutenant MOURA

Monsieur MULLER (boulanger de NOVEANT dit « NEUBOURG »)

Le Général MUSSE

Le soldat Maxime NELHL

Le Maréchal des Logis de Gendarmerie PARET

Le Capitaine PLANCHE 

Le gendarme PRUDENT

Le Général RACT-MADOUX

Le Commandant RAMEL

Le père SAINTE MARIE (aumônier) 

Monsieur l’Abbé STOCK,

Le Capitaine VIRIEUX

Monsieur et madame WEBER et leur fille

 

     

 

LE SIROCO

Torpilleur  mis en service en 1927

Le 31 Mai 1940  touché par des torpilles, coulé par des Ju-88  à West Hinder (Angleterre)

Opérant dans l'Atlantique, il est engagé contre l'U-49 qu'il endommage sévèrement le 20 novembre 1939.
Participant aux opérations d'évacuation de la poche de Dunkerque, le Siroco plein à craqué (930 hommes) est torpillé près de West Hinder par les deux Schnellboote S-23 et S-26 le 31 mai 1940 vers 1h15. Immobilisé il est achevé par des Ju-88 allemands. 660 hommes sont tués ou portés disparus. 330 survivants dont 122 hommes d'équipages et son commandant de bord le Capitaine de Corvette de Toulouse-Lautrec.

 


A LIRE

Silesie, Morne Plaine  - Cahier dans un grenier 
Jacques de la  Vaissière
Edition France Empire
Histoire vecu d'un PG de l'Olgag IV D de sa capture en 1940 à sa liberation en 1945 


           

Campagne de 1940 : Évasion de l’OFLAG IVD en Silésie par le Gal Antoine Monne

   [CONTACT]